Les cornes aux runes cryptées de Gallehus

les-cornes-aux-runes-cryptees-de-gallehus

LES BILDRINAR: “runes images/figures”

(Dites aussi Crypto-Runes)

Les Bildrinar, Bildrún au singulier, sont représentées sur les 2 Gulhornes: “cornes d’or”, qui furent découvertes à Gallehus près de Osterby et de Mogel-Tonder, bourgs du diocèse de Ribe, dans le Jylland/Jutland Nord (Danmark [la graphie est volontaire]), en 1639 par la dentellière Kristine Svensdatter pour la corne A, et en 1734 pour la corne B, longue de 0,50 m., pour un poids de 3660 gr. Elles sont l’œuvre d’un Læga Holtsen: “Guide du chemin des étoiles”, Maître ès-runes, Astronome et Astrologue averti, qui les cisela entre 413 et 425.

Elles purent être datées, car elles représentent un fait astral important: l’éclipse solaire totale du 2 Gaukmanuðr 413 (16 Avril). Entre les 2 lignes de bildrinar, sont typifiées les 6 planètes, Planche A/6 Vénus la 7ème planète dénommée Etoile du Berger, est à gauche du Taureau (constellation, voir page 70 de mon livre-CD). Les Toflur: “dés” représentés sur la corne A, sont des kenningar de “planètes” appelées aussi Godnarfjorirkantig: “carré des Dieux”. Le cube est un volume hexaédrique qui, vu de biais par transparence, ou matérialisé évidé par des lignes/tiges, représente comme une roue hexagonale à rayon: Wyrd/Wird: “destin” (& qui est surnommé métaphoriquement: “Chemin des étoiles”).

Celles exposées au musée de Köbenhavn (Danmark), ne sont que des reproductions fidèles de dessins anciens, les cornes de Gallehus originelles, ayant été volées et fondues en 1802, furent refaites entre 1821/1828, grâce à l’habileté de Wilhelm Grimm (un des célèbres frères Grimm), joaillier de son état (Jakob son frère philologue, reconstitua l’histoire de la langue allemande).

 

Pour infos : (la Normandie de 911 n’est pas la Basse-Normandie, mais la Haute-Normandie).

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.